Beaj Kafé

Benjamin Venderlick

Depuis 2018, Benjamin Vanderlick arpente la partie haute de la rue Jean Jaurès à Brest
et observe les mutations à l’oeuvre sur cette rue historiquement populaire et très
commerçante. Hormis la multitude de commerces fermés, témoins d’un mode de
consommer dans les centres-villes aujourd’hui révolu, on assiste à l’ouverture, depuis
quelques années, de commerces ethniques ou cosmopolites qui font rayonner autrement
ce coeur de ville au niveau de la métropole. Si le phénomène est nouveau dans la plus
grande ville du Finistère, il s’observe dans de nombreuses métropoles de France.
Ces nouvelles boutiques deviennent des lieux incontournables pour une diversité de
ressortissants brestois originaires des Outre-mer, d’Afrique, d’Europe de l’Est, du Proche
Orient, d’Asie. Par ces commerces et l’affluence qu’ils permettent, c’est toute une partie
de la population locale venue d’ailleurs, amarrée ici depuis quelques années voire
quelques décennies, qui est aujourd’hui visible dans le centre de Brest. Ces boutiques
permettent une mise en lumière des Brestois venus d’ailleurs et favorisent l’émergence
d’une forme de cosmopolitisme local.
Avec Jaurès Cosmopolite, c’est l’ethnologie et le reportage photographique devant chez
soi. À vous désormais de pousser les portes de ces lieux.
Le projet Jaurès cosmopolite a été initié par Benjamin Vanderlick et l’association Yiriba.


Benjamin Venderlick

Filtres actifs